ITW  - Véronique Barré, la reconversion pro de nos sportifs !

Nous accueillons cette semaine Vlatka Zahora, une ancienne volleyeuse professionnelle croate, en reconversion, soutenue par le programme Sport Compétences de Collectif Sport.

Nous voulions donc mettre à l’honneur la fondatrice de cette association, Véronique Barré, au travers d’une interview qui retrace son parcours et qui vous explique davantage son projet.

 

Bonjour Véronique, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre parcours ?

lapasebaskets-veroniquebarre-collectifsport-softskills-reconversion-professionnelle

J'ai commencé jeune par faire de la gymnastique puis du volley-ball pendant environ 20 ans au niveau national en parallèle de mes études.

 J'ai créé ma première entreprise à l'âge de 23 ans sur la thématique du management des ressources humaines et de la communication.

À 27 ans, je me suis davantage orientée vers le conseil en conduite du changement et stratégie des ressources humaines dans un cabinet de conseil que j’avais créé avec mon associé.

Encore dans le monde du volley-ball, je recrutais essentiellement des sportifs comme consultants pour travailler avec moi. J'ai par exemple recruté un joueur de rugby, une joueuse de tennis ainsi qu’un champion d'aviron. Nous intervenions déjà dans le monde du sport et les problématiques de management.

Malheureusement, les projets se sont accumulés entre sport, vie personnelle et professionnelle. C’était devenu compliqué pour moi et ma santé, ce qui m’a poussé à faire une pause de 4 ans…

Quand je me suis remise, j’ai fait un bilan sur ce que je voulais vraiment faire et la problématique de la reconversion professionnelle des sportifs commençait à se profiler.

À cette époque (2000), le sport professionnel montait en puissance et les sportifs faisaient de plus en plus le choix de se consacrer pleinement à leur carrière sportive et d’abandonner les études… par choix, mais aussi et souvent encouragés par les clubs qui demandaient toujours plus de temps et d’investissement.

Ce qu’il faut savoir et vous l’avez peut-être remarqué, mais les carrières sportives se sont de plus en plus allongées au point aujourd’hui de partir « à la retraite » vers 35 ou 38 ans, âge qui rend une reconversion professionnelle plus compliquée…

C’est pour cela que j’ai créé Trajectoire Performance.

En 2010, Philip Blain, ancien Volleyeur français (élu meilleur joueur des championnats du monde en 1986), est venu me trouver, car il reconnaissait lui aussi la problématique et voulait créer une association dans le but d’aider les anciens sportifs dans leurs reconversions.

Nous avons donc commencé par aider les anciens issus du monde du volley et puis très vite Collectif Volley est devenu Collectif sport, car cette thématique d’insertion affecte tous les sports.

Le premier programme que nous avons créé était destiné aux clubs afin de les aider à accompagner leurs athlètes dans leurs reconversions.

Nous avons choisi de nous adresser en premier lieu aux clubs, car c’est à ce stade qu’il est préférable d’aider les athlètes, mais aussi, car les clubs ont des ressources sur ces questions-là, notamment avec les entreprises partenaires.

Les questions tournent autour de 3 thèmes :

  • L’orientation - que puis-je faire après ?
  • La formation - quelles sont mes compétences ?
  • L’insertion professionnelle - comment puis-je entrer dans l'univers que je ne connais pas ?

Ce programme est le programme Club citoyen & Collectif sport.

Le deuxième dispositif est Sport & Compétence. Développé avec la FDJ en 2017 il faisait suite aux recherches de mon livre « Le sport, des médailles, et après ? Les atouts des sportifs pour l'entreprise » où je décrivais les compétences transférables des sportifs.

 

Quel a été le déclic qui vous a poussée à vous intéresser à la reconversion professionnelle dans le sport ? Est-ce par rapport à votre expérience … ?

Le déclic s'est produit en vacances au ski, j’étais en train de regarder la télé quand j’ai vu passer une interview d’un grand basketteur français (qui avait à l’époque à 40 ans). Il venait tout juste de signer un contrat de 2 ans avec un club en première division. Le journaliste le félicitait, mais le basketteur a répondu presque déçu, qu’il ne savait pas quoi faire d’autres …

J'ai trouvé ça tellement désolant, car avec ma lecture de RH, qui connaissait les compétences que nous développons dans le sport, je me suis dit qu’il m’était impossible de laisser ces grands champions être convaincus qu'ils ne savaient rien faire d'autre que leur sport.

Le rapport que je peux faire par rapport à ma propre expérience, c’est le reflet évident de ma pratique sportive sur mon activité professionnelle d’aujourd’hui. Lorsque j’étais dans mon équipe de volley j’ai souvent été meneuse et aujourd’hui j’ai les mêmes fonctions, la même façon de réagir et de lire les gens.

lapasebaskets-veroniquebarre-collectifsport-softskills-reconversion-professionnelle

 

Pouvez-vous nous dire, selon vous, quels sont les atouts des sportifs dans une équipe de travail ?

Il y a autant d’atouts que de sportifs. Chaque sportif est différent et c'est ce qui est important de comprendre. Chaque sportif vient avec sa propre histoire, sa discipline et ce qu'il a appris dans cette discipline.

Un joueur de rugby n'apportera pas les mêmes atouts qu'un joueur de volley-ball ou qu’un cycliste ou qu’une gymnaste. Il y a cependant et bien évidemment, des choses qui sont communes à tous les athlètes comme l'engagement, l’exigence, la force d’esprit, mais ce qui est important pour moi c’est que les entreprises viennent chercher les spécificités de l’athlète.

Ce qu’il faut savoir aussi, c’est que les sportifs eux-mêmes n’ont souvent pas conscience du nombre de compétences (essentielles au monde du travail) qu’ils ont pu acquérir lors de leurs carrières de sportifs.

 

C’était justement l’une de mes questions, comment accompagnez-vous aujourd’hui un sportif pour qu'il comprenne quels sont ses atouts ?

La difficulté est vraiment là. Le programme "Sport Compétences" aide justement à identifier les atouts qu’un sportif a développés au cours de sa vie d’athlète professionnel.

J'ai construit ce programme en fonction d’un référentiel de compétences élaboré avec les entreprises et les sportifs. J’ai effectivement demandé aux entreprises quels étaient les softs skills qu'elles aimeraient trouver chez leurs collaborateurs et j’ai croisé ces réponses avec les compétences que les sportifs acquièrent durant leurs carrières.

Lorsqu’un sportif intègre le programme, il choisit à partir de son parcours les compétences qu'il souhaite développer pour son projet pour autant qu’il en ait un.

Si le sportif n’a pas de projet, il devra faire toutes les phases d'immersions que nous proposons dans différentes entreprises afin de l’aider à comprendre ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas et affiner son projet professionnel de cette manière.

Par exemple, si la personne hésite entre la finance, la logistique ou le commerce international, nous lui proposerons des immersions, des rencontres, des stages avec les professionnels de ces domaines et lui permettrons de lui donner du concret sur les représentations qu’il pouvait se faire sur ces métiers.

 

Si je suis un sportif et que je souhaite rejoindre le programme Sport Compétences, que puis-je faire ?

Si vous avez vu notre programme sur Internet, vous avez un dossier de candidature à remplir. Vous pouvez également me joindre directement, mes coordonnées sont un peu partout sur les réseaux.

Une fois que vous avez postulé, votre dossier de candidature est évalué par notre équipe de recrutement, qui détermine si vous répondez à nos critères et priorités. Si le dossier est accepté, vous serez engagé(e) dans un processus de travail qui dure de 3 à 6 mois et, à la fin, vous présenterez votre parcours devant un jury et obtiendrez une validation de vos compétences.

 

Voyez-vous les différences ou les évolutions depuis que vous avez commencé ce projet ?

Il y a deux mouvements opposés. Je pense qu'il y a 20 ans, il était plus facile pour un sportif d'entrer dans le monde du travail, car ils venaient généralement d’un parcours sportif moins professionnel ou en tous cas semi-professionnel ce qui leur laissait du temps pour travailler, se former. 

Mais paradoxalement, le discours vis-à-vis des sportifs a évolué au sein de l’entreprise. Elles sont, à la fois très intéressées à l’idée d’embaucher des anciens sportifs, mais de l’autre côté, et surtout les grandes entreprises, elles ont des difficultés à recruter des profils qui n’ont pas les formations académiques qui conviennent à leurs grilles d’embauche. 

De plus, il y a énormément d’entreprises qui n’imaginent pas que l’on puisse être sportif de haut niveau et faire en parallèle des études, j’irais même jusqu’à caricaturer… Mais beaucoup imaginent qu’un sportif ne peut pas être intelligent. 

Il y a à peine quelques jours, j’étais avec une ancienne basketteuse et nous discutions des étapes de la construction d’une stratégie commerciale et il se trouve que c’est la même chose que de définir une stratégie lors d’un match. Il faut collecter de l’information sur ses adversaires, analyser son environnement, analyser ses forces et ses faiblesses face à l’équipe adverse…

 

D’un point de vue plus personnel, quels sont les bienfaits que vous retirez quotidiennement du sport ? et quel sport pratiquez-vous ?

C’est simple, je ne peux pas ne pas faire de sport et je n’envisage pas ma vie sans sport. Aussi bien physiquement que mentalement, je ne pourrais pas tenir un rythme de vie comme le mien sans sport. Le stress du travail et les longues journées auraient eu raison de moi.

Aujourd’hui je cours, je fais du cross-training, du Pilates, du yoga et du golf.

J’ai une trop petite équipe mais j’encourage les entreprises à proposer des cours de sport au sein de leurs locaux !

 

Thème(s) : Sport au travail, sport

    Inscrivez-vous à notre newsletter !

    Nous aidons les entreprises à développer leur cohésion d’équipe et leur marque employeur par le sport.

    Notre objectif est de révolutionner le sport en entreprise pour qu’il devienne facile de concilier réussite et bien-être, pour l’entreprise et ses équipes.

    Dans ce blog, découvrez des astuces et informations sur la marque employeur (recruter, fidéliser), la cohésion d'équipe, le bien-être et le sport en entreprise et même un peu de nutrition !
    Il n'a jamais été aussi simple de faire du sport au bureau ! 

    Derniers articles