Top 4 des tendances de l'environnement de travail

S’il peut être une source importante du bien-être des collaborateurs, l’environnement de travail mis en place, permet aussi à l’entreprise, à travers des projets et des engagements forts, d’affirmer son image de marque.

"L'office branding” est ainsi une nouvelle façon de se vendre, à la fois aux talents que les entreprises souhaitent attirer (à la manière de Google par exemple), mais aussi aux salariés qui adhèrent à la culture de l’entreprise. Une étude Gallup montre en effet que la part des salariés réellement engagés dans le projet de leur entreprise ne serait que de 11%. Les managers ont donc tout intérêt à mettre en place des projets impliquant leurs collaborateurs, qui en retour, se montrent bien plus volontaires et motivés dans leur travail.

Bien-être au travail

Ainsi, contrairement aux idées reçues des anciens modes de management, le bonheur en entreprise est un enjeu important du développement de cette dernière, dans le temps. Loin d’être une perte d’argent, il représente un investissement nécessaire pour améliorer durablement l’environnement de travail et en conséquence, la performance.

 

Pour plus d’informations, jetez un œil à notre article sur les 6 idées reçues sur l’environnement au travail.


On constate que beaucoup d’entreprises tendent vers une organisation plus souple et c’est sûrement le signe d’un véritable intérêt pour le modèle de l’entreprise libérée. Voici 4 démarches que vous pourrez appliquer au sein de votre entreprise.



Place à l’autonomie !


Le développement de la confiance dans les équipes ne date pas d’hier, les modèles où les salariés sont constamment surveillés ont tendance à disparaître des bureaux français.

La tendance est clairement de donner un maximum de liberté aux collaborateurs dans leur travail. Ils sont évalués sur leurs résultats, plutôt que sur leurs méthodes, ce qui paraît bien plus logique, puisque ce sont eux qui connaissent le mieux leur métier finalement.

Ce management à la confiance est bien plus approprié pour faire ressortir le meilleur des collaborateurs, qui ne sont plus ralentis par des process qui ne leur correspondent pas. Au contraire, un collaborateur responsabilisé se sent investi d’une mission et est bien plus engagé dans le succès de son projet.


Chez GT Solutions, la transition s’est faite en 2015. « Il nous est apparu que nous devions en finir avec cette culture de l’obéissance et de la crainte qui reste encore tellement présente dans les entreprises", assure Michel Sarrat. Ce n’est qu’en redonnant de l’autonomie aux salariés, en misant sur leur bien-être et en mettant en œuvre le principe de subsidiarité qu’une entreprise peut s’adapter en permanence. »

“On nous demande notre avis… et on ose le donner”, dit Valérie Faucheux, la référente formation.

Michel Sarrat a raconté son expérience dans un livre «Nous réinventons notre entreprise».



Evolution des avantages en nature


Pour garder un taux de turnover bas (si vous voulez calculer le vôtre, c’est ici), les RH ont longtemps fait la course aux avantages pour leurs salariés : des simples chèques cadeaux, jusqu’aux voyages ou voitures de fonction.


Mais le vent a tourné et aujourd’hui les salariés privilégient une "expérience employé" agréable, à travers des services de qualité, réfléchis, pour bénéficier vraiment aux collaborateurs, plutôt qu’une longue liste d’avantages qui sont au final peu mis à profit.


Par exemple, proposer un service de garderie pour les enfants des salariés qui leur permet de réduire considérablement leur stress ou encore organiser des “rendez-vous” récurrents avec l’équipe : apéro du jeudi, petit-dej du lundi, etc.


Les cours de sport entre collègues, sont aussi un bon moyen de fidéliser les salariés, puisque c’est toute l’organisation de l’équipe qui est dynamisée.


“12% de gain de productivité pour le salarié pratiquant au moins 30 minutes d'activité physique par jour par rapport aux collègues sédentaires”

(étude Santé Canada)


L’entreprise de demain, c’est donc celle qui donne à la fois à ses collaborateurs la liberté de travailler dans des conditions de vie agréables, permettant d’équilibrer vie professionnelle et vie privée, mais aussi celle qui met l’humain au cœur de son organisation. Une ambiance conviviale permet aux collaborateurs de s’épanouir à travers leur travail.


Néanmoins, accorder des avantages à ses collaborateurs n’a de sens que si l’entreprise met en place un management collaboratif. Dans le cas contraire, le risque est de donner l’impression aux salariés qu’on ne prend pas au sérieux leur travail, qu’on essaye seulement de les “gâter”, sans réelle volonté d’améliorer leurs conditions de travail.


Le flex office, descendant du coworking

 

“⅖ des salariés se disent prêts à travailler en flex office Baromètre Actineo, 2017


Le flex office, c’est un peu comme l’open space (grands espaces partagés, circulation de l’information), sans les inconvénients sonores et le manque d’intimité. Chaque espace est organisé en fonction des besoins, pour pouvoir s’y installer en fonctions des tâches en cours.

 

Flex office

 

C’est donc un avantage de taille pour les collaborateurs qui peuvent moduler à leur guise leur espace de travail, pour travailler sur un projet transversal, utiliser un bureau pour s’isoler le temps d’un call, etc.

 

L’intérêt principal du flex office, lorsqu’on est dans une démarche de libération de l’entreprise, c’est qu’il abat littéralement les barrières hiérarchiques. Le patron n’est plus cloisonné dans son bureau personnel, il partage les mêmes espaces que ses salariés. Ça peut paraître insignifiant, mais lorsque tout le monde est à la même “hauteur”, des vrais liens peuvent se créer entre collaborateurs.



Pour plus d'idées sur les nouveaux environnements de travail, n'hésitez pas à consulter notre guide !

 

Favoriser le transfert intergénérationnel


« Le savoir : la seule ressource qui prend de la valeur en la partageant » 


Si le transfert des compétences est primordial au sein d’une entreprise compétitive, il s’est longtemps fait de haut en bas, des anciennes générations vers les nouvelles. Mais l’arrivée aujourd’hui de la génération Z (nés après 1995) chamboule cette organisation. Non seulement parce que comme chaque génération, celle ci n’a pas les mêmes “codes” que les précédentes; les “gen Z” ont grandi avec les réseaux sociaux par exemple, ce qui leur donne une ouverture sur le monde différente de celle de leurs aînés.


C’est maintenant qu’il faut miser sur ces jeunes arrivants, car c’est grâce à leur créativité que les entreprises de demain seront innovantes et compétitives. Le but est donc non seulement d’arriver à les capter, mais aussi de savoir les entourer des bons collègues pour que tout leur potentiel puisse se révéler. Dans l’autre sens, intégrer des jeunes à une équipe déjà en place permet de la redynamiser, de lui donner de nouvelles perspectives d’évolutions, un nouveau souffle.

 

preview

 

Pour conclure, nous constatons, comme tout le monde, que les entreprises tendent plutôt vers le modèle libéré, à travers des thématiques d’aménagement, de management et de relations humaines, mais qu’elles contournent un point essentiel, dans de nombreux cas.

Si dans beaucoup d’entreprises, les responsables ont compris que donner une liasse de chèques cadeaux à la fin de l’année ne suffisait pas à attirer et garder les collaborateurs, ils se sont souvent contentés de remplacer ceux-ci par quelques avantages plus concrets. Or, ils passent à côté du cœur du problème : il faut changer du tout au tout le fonctionnement des entreprises au quotidien, vers moins de barrières hiérarchiques et plus de convivialité.


A quand la prise de conscience ?

Thème(s) : Environnement de travail

    Inscrivez-vous à notre newsletter !

    Nous aidons les entreprises à développer leur cohésion d’équipe et leur marque employeur par le sport.

    Notre objectif est de révolutionner le sport en entreprise pour qu’il devienne facile de concilier réussite et bien-être, pour l’entreprise et ses équipes.

    Dans ce blog, découvrez des astuces et informations sur la marque employeur (recruter, fidéliser), la cohésion d'équipe, le bien-être et le sport en entreprise et même un peu de nutrition !
    Il n'a jamais été aussi simple de faire du sport au bureau ! 

    Derniers articles