De nombreuses études démontrent que l’amélioration de l’environnement de travail a une influence très positive sur la productivité et l’efficacité d’une entreprise. En effet, l’absentéisme, le stress ou un turn-over trop important génèrent des coûts non négligeables pour l’entreprise. Par ailleurs, la gestion de la marque employeur devient de plus en plus prégnante en matière de recrutement, et devient un critère de sélection pour les potentiels clients ou utilisateurs. Mais comment s’y prendre ? Par où commencer ?

 

Voici les 3 mesures que vous pouvez appliquer pour améliorer l’environnement de travail dans votre entreprise.

 

#1 D’un point de vue managérial

 

Être à l’écoute des salariés

Améliorer l’environnement de travail ne veut pas forcément dire gros changements. Se sentir écouté est l’un des facteurs les plus importants. Soyez prêts à donner et à recevoir des critiques. Créez des canaux de communication simples pour que les employés se sentent écoutés et que vous puissiez échanger avec eux de la manière la plus efficace et directe possible.

Quelques idées :

  • Mettez en place un outil de communication interne si vous n’en avez pas encore. Un slack ou assimilé est un bon début.

  • Organisez des points réguliers - une fois par mois par exemple - en one-to-one avec chaque employé si cela est possible et encouragez les managers de vos équipes à en faire de même si vous êtes trop nombreux pour les réaliser tous vous-mêmes. Ces points doivent permettre d’échanger sur leurs missions, sur l’ambiance de travail, sur leur rôle dans l’entreprise, sur les objectifs de l’organisation au global, mais également sur le contexte personnel du collaborateur. Les employés qui comprennent la façon dont ils contribuent au succès de l’entreprise pour laquelle ils travaillent auront tendance à être plus motivés et productifs.

  • Montrez-leur que vous vous souciez d’eux. Prenez le temps d’apprendre à les connaître, en dehors du milieu professionnel. Cela vous aidera à comprendre comment mieux les manager en fonction de leurs personnalités propres.

 

Ne juge pas la journée en fonction de la récolte du soir, mais d'après les graines que tu as semées. 

Encourager la réussite

Organiser une réunion pour souligner les lacunes et les échecs a pour effet de drainer l’enthousiasme de votre personnel. Même si ces réunions sont parfois nécessaires, en contrepartie, n’oubliez surtout pas de réunir vos employés afin de célébrer les périodes de réussite. Les personnes réagissent naturellement à un renforcement positif ou lorsqu’ils sont reconnus pour leur succès. La reconnaissance de la réussite est l’un des plus puissants facteurs de motivation qui existe.

 

Éviter les climats négatifs

La négativité est le plus grand ennemi de la productivité. Faites en sorte que les conversations négatives et les ragots soient évités à tout prix. Pour cela, plusieurs solutions sont envisageables :

  • Lorsque l’un de vos collaborateurs semble frustré à cause d’un deal qui vient de capoter, ou une tension avec un collègue, ne le laissez pas continuer à travailler. Encouragez-les à sortir s’aérer le temps d’une balade. On travaille mieux les idées claires.

  • Fixez des objectifs ambitieux mais tout de même atteignables. Un objectif trop éloigné de la réalité aura l’effet inverse de celui escompté. Au lieu de motiver vos troupes, vous aurez des employés qui baissent les bras.

  • Limitez la compétition entre salariés : il est rare d’être ami avec son rival. Il n’est pas évident d’empêcher toute compétition, en particulier entre commerciaux. Toutefois, encouragez au maximum l’entraide qui sera bien plus productive pour l’entreprise, par exemple à travers des primes d’équipe et en évitant les remarques du type “tu as vu Cécile, elle a fait mieux que toi”.

 Sachez vous éloigner car, lorsque vous reviendrez à votre travail, votre jugement sera plus sûr.

 

Célébrer les embauches

Vous ferez d’une pierre deux coups. Déjà, vous participerez à l’économie de quartier, et surtout, ce déjeuner permettra de souder votre équipe et d’intégrer de la meilleure des manières un nouvel employé.

Quelques idées :

  • Apéros de bienvenue

  • Journée d’on-boarding incluant des activités avec les équipes actuelles : certaines entreprises proposent par exemple aux nouvelles recrues de passer de département en département ou de poste en poste pendant 30 minutes ou 1 heure pour chacun afin de faire connaissance et comprendre ce que font les autres pôles de l’entreprise. D’autres proposent une séance de sport pendant la journée d’on-boarding ouverte aux nouveaux comme aux anciens.

 

Offrir des solutions flexibles

Le dénominateur commun pour les entreprises ayant les meilleurs environnements de travail est le temps de travail flexible. Des études démontrent que chaque personne a un cycle d’activité différent. Cela signifie que tout le monde n’aura pas la même concentration ou productivité au même moment de la journée (cf : Vacances illimitées et idées reçues sur l’environnement de travail). Offrez des emplois du temps flexibles pour que tous vos employés bénéficient d’une efficacité optimale au bureau. Donnez également la possibilité à vos employés de choisir leurs dates de congés payés. Cela permettra de les responsabiliser dans l’organisation de leur temps de travail mais aussi, et c’est important, de leurs vacances.

Si vous ajoutez en plus l’opportunité d’avoir recours au télétravail, avec parcimonie pour maintenir tout de même une dynamique d’équipe, vous verrez que l’attitude de vos collaborateurs vis-à-vis du travail va changer.

 télétravail

 

 

#2 Proposer des activités et des services

 

Organiser des activités régulières

Une des choses qui affecte vraiment l’environnement de travail est le quotidien. Le simple fait d’organiser des choses simples comme des tournois de ping-pong ou des sorties/afterworks aura pour effet de stimuler la connexion de votre équipe.

Vous pouvez aussi promouvoir des projets axés sur la responsabilité sociale et environnementale afin de réunir toute votre équipe. Laissez vos employés choisir une cause et gérer un projet par eux-mêmes par exemple.

Vous trouverez plusieurs idées d’activités dans notre article “L’importance de la convivialité au travail”.

 

Proposer des séances de sport

Le sport au travail est un phénomène qui prend de l’ampleur, même si seulement 16% des salariés pratiquent une activité sportive au travail (ping-pong, cours collectifs, tapis de course).

C’est l’organisation mondiale de la santé (OMS) qui préconise les bienfaits du sport au travail. Cette pratique permet, en plus d’améliorer la condition physique des salariés, de réaliser des économies (entre 7% et 9% de frais médicaux économisés) et d’améliorer la productivité de chaque collaborateur de 6% à 9%. De plus, le sport permet de fédérer une équipe et de créer un vrai lien social entre les salariés.

 

Autoriser les siestes

Plusieurs études ont montré les bienfaits de la sieste pendant une journée de travail, qui augmenterait les performances cognitives des salariés. Les personnes la pratiquant seraient plus dynamiques, attentives et créatives. Néanmoins, elle doit être d’une courte durée (15 minutes environ) car un temps d’endormissement plus long serait contre-productif. Au contraire, il rendrait le réveil plus compliqué, et pourrait provoquer des insomnies la nuit suivante. Toutefois, la sieste n’est pas indispensable si l’on dort bien et suffisamment, c’est le manque de sommeil qui peut être dangereux en provoquant somnolence et perte d’attention.

 sieste au bureau

 

Proposer une conciergerie

Le linge repassé et livré sur le lieu de travail, le lavage de sa voiture sur le parking de l’entreprise, la prise d’un rendez-vous chez le médecin, le recrutement d’une nounou ou encore les formalités de passeport à effectuer. La mission d’une conciergerie d’entreprise est d’alléger les salariés de toutes les tracasseries du quotidien afin de leur permettre de se concentrer sur leur travail. Les soucis liés à la qualité de vie au travail génèrent des coûts non négligeables et trouvent souvent leur origine dans de difficiles conciliations entre vie privée et vie professionnelle. Proposer les services d’une conciergerie permet de palier ce genre de désagréments. 

Dans le même esprit, mettre en place une crèche permet également aux salariés une organisation personnelle plus simple, et un gain de temps qui est profitable à l’entreprise.

 

Proposer de la nourriture saine

L’hygiène de vie est devenu un sujet de santé publique de plus en plus prégnant, en raison des dérives de la malbouffe et l’augmentation de la sédentarité qui augmentent le risque de maladies chroniques et de cancers.

Mais au-delà d’améliorer la santé, le fait de manger sain a un impact positif sur le travail. En mangeant sainement, les salariés diminuent les risques de maladies qui peuvent créer de l’absentéisme, y-compris pour des maladies bénignes. En outre, une alimentation trop riche en sucre entraîne de la fatigue, ce qui est évidemment contre-productif pour mener à bien ses projets. A l’inverse, certains aliments tels que les poissons gras, les fruits, les légumineuses sont excellents pour booster la mémoire et favorisent le développement de l’intelligence.

Quelques idées pour aider vos collaborateurs à mieux s’alimenter :

  • Faire livrer des en-cas sains et frais chaque semaine au bureau.

  • Si votre entreprise a une cantine, demander à un(e) diététicienne de valider les menus.

  • Proposer des ateliers d’information sur la nutrition.

  • Diffuser du contenu sur la nutrition auprès de vos salariés : pour cela, n’hésitez pas à télécharger notre petit guide pour une nutrition plus saine au bureau.

 

Organiser une journée famille

Comme évoqué précédemment, la conciliation entre vie professionnelle et vie privée est un enjeu crucial. Une journée de la famille a pour objectif d’humaniser les relations entre les collaborateurs, de favoriser la création des liens entre salariés, quel que soit leur niveau hiérarchique, car un parent reste un parent, qu’il soit DG ou junior. Au niveau sociétal, ce type d’action a également un impact bénéfique en permettant de faire découvrir le monde du travail aux enfants des salariés.

Ainsi, chaque année, les employés pourront faire découvrir leur entreprise, présenter leurs collègues, voire présenter le contenu de leur travail à leur famille.

 enfants au bureau

 

 

#3 Améliorer l’espace physique de travail

 

Décorer les bureaux

La décoration est la première chose que les employés voient quand ils arrivent dans un bureau. C’est pourquoi 9 salariés sur 10 considèrent qu’un espace de travail bien décoré et aménagé a un effet direct sur leur motivation.

Quelques idées :

  • Essayez d’illuminer l’espace avec une lumière naturelle pour accroître la performance. Limitez les espaces fermés et permettez à vos employés de personnaliser leurs espaces eux-mêmes.

  • Installer des plantes dans l’espace de travail. Plusieurs études ont démontré que agrémenter son lieu de travail de plantes a un impact positif sur le bien-être et la productivité. En effet, de nombreux objets du quotidien dégagent du formol. C’est un véritable poison que l’on retrouve également dans les gaz d’échappement ou la fumée de cigarette. Ces particules vont stagner et se déposer facilement sur les murs, les meubles. S’ajoute à cela les particules allergènes qui circulent dans l’air. Les plantes d’intérieur assainissent l’air de façon naturelle. Des plantes comme les géraniums, les plantes araignées, les ficus vont pouvoir purifier l’intérieur. A noter qu’il existe plusieurs espèces de plantes d’intérieur très résistantes. Même ceux qui n’ont pas la main verte vont pouvoir conserver ces plantes dans les bureaux.

 

Etablir un espace commun

Réservez une pièce ou une partie d’une pièce de vos bureaux comme une salle commune, au moins pour déjeuner, voire comme espace café.

Le moment du déjeuner est un des temps les plus importants pour lier et développer un bon environnement de travail. Les employés pourront l’utiliser pour mieux se connaître et partager ses idées. C’est important d’avoir des espaces créatifs où les employés peuvent manger ensemble sans avoir besoin d’aller au restaurant.

Vous pouvez également investir dans une machine à café pour qu’ils puissent boire leur café tranquillement et créer de nouveaux moyens pour communiquer de manière collaborative, comme un panneau d’affichage ou une boîte à suggestion.

Vous pouvez également mettre une bibliothèque ou un espace de jeu dans la cafétéria.

 

espace commun 

Encourager la créativité via des espaces de collaboration dans vos bureaux

Les espaces de collaboration favorisent les échanges entre vos collaborateurs et augmentent la cohésion de groupe et boostent leur créativité. Cela favorise l’entraide entre les collaborateurs et permet l’innovation. L’entreprise peut s’appuyer sur ses équipes internes ou sur des fournisseurs pour concevoir ces espaces. Au-delà du lieu lui-même, il est important qu’une personne soit chargée de “lancer la machine” en y organisant les premières séances de travail. Par exemple si la R&D cherche un nouveau produit à créer, une réunion rassemblant les commerciaux, le marketing et la R&D, en prévoyant quelques techniques de brainstorming peuvent faire naître de nouvelles idées.

 

espace collaboratif de travail

Les idées pour améliorer l’environnement de travail sont nombreuses. Cette liste est loin d’être exhaustive. Si vous souhaitez en proposer d’autres à ajouter à cette page, n’hésitez pas à nous écrire à contact@lapausebaskets.fr. Nous alimenterons cette page à chaque fois que nous rencontrerons des nouvelles idées intéressantes. Le plus important est de bien réfléchir à l’objectif recherché avant de chercher une solution.